dimanche 21 octobre 2018

Blog bord de mer

Plaidoyer pour l'elaeagnus

A l'heure ou l'Elaeagnus (et non eleagnus) est au sommet de sa mauvaise réputation il convient de parler objectivement des avantages et des inconvénients de ce végétal.

Nom : Elaeagnus x ebbingei (Hybride de Elaeagnus macrophylla x Elaeagnus pungens)

Famille : Elaeagnaceae

L'Elaeagnus ebbingei est arrivé dans nos jardin après les années 1970. Il a remplacé dans les régions atlantiques le fusain à qui on reprochait de pousser trop lentement et d'attraper la cochenille. Son succès a été immédiat :

  • Pousse rapide : on ne voit plus le voisin au bout de 3 ans !
  • Persistant : on ne voit plus le voisin du tout !
  • Tenue au vent extraordianire,
  • Les embruns ne lui font pas peur,
  • Pas ou peu de maladies,
  • Il se taille facilement, il est possible de le rabattre  très fortement et il repartira,
  • Il fait des fruits (commestible) à une époque de l'année ou peude végétaux e produisent : le printemps. Tous les fruits dans la nature se cueillent en été ou en automne. Ces fruits sont très appréciés par les merles et...les mulots. Il est de la même famille de l'argousier (hippophae rhamnoides) qui a des vertues médicinales,
  • Son abondante (mais discrète) floraison automnale, au calice de couleur crème, est très odorant.
  • Il pousse dans presque tous les sols : il résiste à la sécheresse.

Les temps on changés et peu à peu on a fini par planter autre chose, à le proscrire , voir à l'arracher....

  • Il pousse de trop ! il faut  le tailler 2 fois par an pour le maitriser. La mode du jardin facile avec peu d'entretien....
  • Il génère des déchets... et il contribue à augmenter les stocks de déchets vert des décharges,
  • Il provoque par la poussière qu'il dégage des infections aux yeux. Les docteurs connaissent bien ce végétal.
  • Il est parfois interdit dans les cahiers des charges de certains lotissement,
  • La mode des haies variées a suplanté la mode des haies "monospécifques",
  • Il arrive que les mulots fassent sécher un pied au milieu de la haie en grignotant le collet....
  • un insecte : le tryps de l'elaeagnus (venue d'Australie en 2000) a causé des dégats sur certaines haies dans les régions littorale à climat doux. Il semble que les auxilliaires présents dans la nature (Chrysope...) ait régulé le phénomène.

Tous les végétaux connaissent des phénomènes de mode, et vous venez de voir que aucunes plantes n'est parfaite.  Alors voila quelques conseils :

Il est préférable de tailler lorsqu'il fait humide pour ne pas être dérangé par la "poussière" qu'il dégage,
Pour le tenir il faut le ailler 2 fois par an et ne pas le laisser devenir trop large (moins de 1m). Dans le cas contraire on augmente le nombre de rameaux et de taille.
Il reste à mon avis le meilleur arbuste au bord de mer  pour constituer des écrans : il est plus rapide que le fusain, plus dense que l'olearia virgata ou le pittosporum tobira, moins gélifs que les oléarias, plus persistant que le tamaris ou l'atriplex...
Il est très bien pour casser les courants d'air : pignon de maison...
Il est souvent mal utilisé : petit jardin

Les Elaeagnus forment un grande famille :

Ces sont de petits arbres ou arbustes caduc ou persistant : quarante espèces environ provenant du Sud Europe, d'Asie,et d'Amérique du nord.
Feuille alterne, entière, brièvement pétiolée, et , comme les jeunes rameaux, couvertes au moins sur leur revers, d'écailles brunâtres ou argentées.
Fleurs blanches ou jaunâtres.
L'Olivier de Bohème (Elaeagnus angustifola) est très décoratif par son feuillage argenté; il forme de beaux sujets isolé. Il est rustique, même, dans le nord de la France
la floraison et la fructification des autres espèces caduques son également ornementales e dignes d'intérêt. Toutefois les espèces à feuillage persistant sont les plus utilisées dans les plantations our ganir les massifs, former des haies, constituer des sujets isolés, tapisser les murs, au pied desquels elles trouvent un abri protecteur.
Tous les Elaeagnus aiment un sol sain et une exposition ensoleillées.

 

Contact

Téléphone bureau : 02 98 74 53 59  Jardinerie : 02 98 74 56 03
email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

adresse : Kernon 29790 CONFORT MEILARS

statistique site ladan

Visiteurs
1
Articles
171
Liens internet
6
Compteur d'affichages des articles
584234

Informations

Mentions légales

SARL Pépinières Ladan

Conditions
A propos

qui est en ligne site ladan

Nous avons 12 invités et aucun membre en ligne

[ Reset Settings ]